• Minette, une vie

    Minette s'en va-t-en guerre Contre cette putain de vie A quoi ça sert de naître Puisque il nous faut mourir

    Minette est de Tourville et c'est en Normandie Y'a des pommiers bien verts Et l'océan aussi

    Et les bateaux de pêche qui sentent la crevette Ils emportent Minette Tout droit au paradis

    Parce que c'était l'enfer A Rouen sur la terre Entre un maître sévère et tous ces culs-bénis

    Minette a souvenir De son âne tout gris De ses frères briards Et de sa soeur la pie

    Dans la cour au platane Quand il faisait bien froid Ça réchauffait le coeur D'avoir autant d'amis

    Mais le maître est sévère La maîtresse s'en fout Y'a Minette toute seule Campée sur son derrière

    Qui voit foutre le camp Son copain l'âne gris Abandonnés au temps Les briards et la pie

    Le restaurant fermé Ne sent plus les bons plats La maîtresse le maître Tout le monde s'en va

    Minette est la dernière A garder les vieux murs Les pommiers le platane Et ça dure et ça dure

    Un jour on prend Minette Qu'on met dans un panier Minette est toute maigre Et toute résignée

    Peut-être elle va mourir Mais c'est déjà la mort D'être tout seul au monde Avec ses souvenirs

    On ouvre le panier Sur un monde inconnu Qui n'a pas de pommiers Qui sent pas la morue

    Mais soudain qui voit-elle Oh Minette Minette N'est-ce pas ton vieux maître Qui te reprend chez lui ?

    Ça ressemble au bonheur De vieillir en famille Sur de pompeux fauteuils Pour y faire ses griffes

    Y'a des coussins partout Et même un pommier vert Dehors sur le balcon L'été comme l'hiver

    Les croquettes sont bonnes Y'aurait rien à redire Si ce n'est que cet homme Est comme Thénardier

    Minette est la Cosette D'une bien triste histoire Et se passent dix ans Sans caresses sans espoir

    Quand un jour vient Marie Pour faire le ménage Et Minette revit Bien qu'elle ait un grand âge

    Ma princesse Minette 'Tite puce aux yeux verts Ma minette adorée Tu vas bien ma chérie

    Minette ma minette J'aurai tout fait pour toi Pour que dans ton vieux coeur Renaisse enfin la joie

    Mais tu es bien malade Il te faut un docteur Minette ma toute noire Qu'il calme tes douleurs

    En ce mardi d'Octobre Minette est dans la cage Au fond du cabinet De mon vétérinaire

    Ils ne sont pas venus Et ils ne viendront pas Ni ta pauvre maman Ni ton pauvre papa

    C'est qu'ils se font bien vieux Pardonne-leur Minette On fait pas ce qu'on veut Quand on n'a plus sa tête

    Tu sais il m'a parlé De son bel âne gris La maîtresse attendrie Me parlait de la pie

    Tous ces beaux souvenirs Minette ma minette Tu en faisais partie Ne sois pas désolée

    S'ils n'ont pas su t'aimer Autant qu'ils auraient dû Tu vas bien leur manquer Ils te pleurent déjà

    Dors en paix ma minette Qui n'était pas à moi Tourville la Rivière Se meurt un peu de toi

    Le gros platane vert Est tout seul sur la terre Une vie s'est passée Jusqu'à ton dernier jour

    Prends le bateau de pêche Qui sent bon la crevette Va retrouver tes frères Minette mon amour.

     Pour Minette, Marie, le vendredi 5 octobre 2012 au matin

    « Kinjo-Kaï, pour la dernière foisLes affaires reprennent »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :