• Tours de passe passe et baratin béton

    Il y a des jours comme ça, il vaudrait mieux ne pas se lever. Pas de chance, aujourd'hui lundi 10 juin 2013 (date à marquer d'une pierre ... noire) je travaille.

    07:45 : j'arrive à la banque. La porte s'ouvre automatiquement (bien sûr). Là, un homme grand et mince entre 50 et 60 ans, vêtu d'un grand imperméable blanc et coiffé d'un béret, s'étonne du fait qu'on puisse entrer. Il a l'air un peu dépassé par les événements. Je lui réponds que c'est toujours ouvert même le week-end et les jours fériés. J'entre. Il entre derrière moi.

    Je retire 20€ que je range dans mon porte-monnaie. Je m'apprête à ranger ma carte bleue. C'est là qu'il me montre un billet de 20€ qu'il vient de trouver coincé dans le distributeur. "Tenez dit-il en me tendant le billet, vous avez oublié votre argent."

    Je réponds que ces vingt euros ne sont pas à moi. Il insiste en me demandant ce qu'il doit en faire. Il ne veut pas les garder parce que j'étais avant lui. Il ne peut pas les remettre à un employé puisque la banque est fermée. Je répète que ces vingt euros ne sont pas à moi.

    Alors il me suggère de vérifier que mon compte n'a pas été débité par erreur de 40€. Franchement, je ne crois pas que ce soit le cas, et puis je ne veux pas me mettre en retard pour aller au travail. Mais il insiste, objectant que ça lui est déjà arrivé d'être débité par erreur d'une somme plus importante que celle qu'il avait demandée.

    Le doute s'insinue en moi. J'accepte de me sortir un relevé de compte. J'introduis ma carte, je tape mon code secret, je demande un relevé des dernières opérations effectuées sur mon compte. Et là, brutalement, sans que je l'aie vu venir, il appuie à ma place sur une touche et bloque l'appareil. L'opération est interrompue : je dois retirer ma carte.

    Il me suggère aussitôt d'essayer au distributeur et moi je ne sais même pas pourquoi, je recommence toute l'opération sur le distributeur. Je demande un relevé des dernières opérations, je récupère les deux feuillets ... et avant que je dise ouf il me tend une carte ... dorée qui n'est pas du tout ma carte bleue.

    Je comprends tout à coup. Je le somme de me rendre ma carte. Il fait mine de ne pas comprendre. Je lui dis à très haute voix que je vois clair dans son jeu, le billet de 20€ qu'il a sorti de sa poche en me faisant croire que je l'avais oublié au distributeur, et la façon qu'il a d'appuyer sur les touches à ma place pour bloquer les appareils, et cette carte "gold" qu'il me sort pratiquement de son chapeau, à la place de ma carte bleue ! - "Vous voulez me voler, lui dis-je très fort, mais on est filmé."

    Il répond que je l'accuse à tort alors qu'il ne cherche qu'à m'aider ; s'il appuie sur les touches à ma place c'est parce qu'il pensait que je ne savais pas faire.

    Je le somme de me rendre ma carte.

    Il me la rend en me disant "elle est là votre carte vous voyez, pas de problème". Qu'est-ce que ma carte fiche dans sa main ? - Je n'en sais strictement rien. Je ne l'ai pas vu s'en emparer. C'est un escroc très bien rodé.

    Je vérifie qu'il s'agit bien de ma carte cette fois. J'y lis mon nom, deux fois, trois fois, comme si ce n'était pas la mienne. Mais c'est bien la mienne et je la range sans rien comprendre. Je sors de la banque.

    Je suis dans un état second, je ne comprends rien à ce qui m'est arrivé. Je me rends à mon travail et sur le trajet, tout à coup, je vois clair que s'il avait voulu me voler ma carte il l'aurait fait sans tarder. Me la voler n'était donc pas le but de l'opération. Ce qu'il voulait c'était l'avoir en main assez longtemps pour récupérer son numéro d'une manière ou d'une autre, peut-être en la photographiant recto-verso (il pouvait le faire à l'aise dans une poche de son grand imperméable blanc).

    Alors je fais opposition le plus vite possible. Ce qui signifie que je ne peux plus à présent me servir ni de ma carte ni de mon chéquier. J'ai juste un peu de liquide sur moi pour faire face à de très menues emplettes (du style m'acheter un médicament).

    En plus nous sommes lundi : la banque est restée fermée toute la journée.

    « Près de la pierre et de l'eauDes bus bondés au Bon Coin il n'y a qu'un (faux) pas »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :